Pourquoi, comment raconter l’histoire de la famille aux enfants ?

 

Même si vous n’êtes pas complètement fan de l’esprit de famille, parents, grands-parents, oncles, tantes, ne soyez pas avares de ce que vous savez de vos liens familiaux, faites ce cadeau à vos enfants.

Noël rime avec repas intergénérationnel, moment propice pour partager des souvenirs et découvrir des facettes de l’histoire de notre famille que nous ne connaissions pas. Si une anecdote a déjà été racontée maintes fois, n’attendez pas passivement que l’on change de sujet, posez des questions et vous découvrirez peut être des faits jusqu’alors ignorés.

Les enfants ont le droit de connaître leurs origines, l’histoire de ceux qui les précèdent. En leur faisant découvrir leur souche, vous les incluez dans une grande histoire. Cela les aide à mieux comprendre certaines situations, coutumes, habitudes, opinions, principes, styles de vie, etc. C’est ainsi, qu’en plus de la culture apportée par la société, votre propre culture familiale complète la lecture de l’environnement de vos enfants.

L’histoire individuelle est liée à l’histoire collective.

 

Les enfants aiment apprendre l’histoire de France à travers les événements qui ont touché leurs ancêtres. L’histoire avec un grand H prend alors un tout autre intérêt pour eux. Profitez d’un moment où l’attention des enfants peut être captée pour passer le relais, transmettre votre histoire, par temps de pluie ou de froid, par exemple, ou pendant les vacances scolaires. Celles de Noël sont idéales, car c’est une période de fête où on se retrouve en famille.

Interrogez Papy, Mamie. Posez-leur des questions sur les régions, les pays d’où ils viennent, ainsi que les générations précédentes, les métiers, les passions, les concours, challenges, prix remportés, exploits sportifs, historiques, etc. des membres de la famille.

Toutes les familles ont leur héros. Vous verrez !

Faites-vous raconter les anniversaires, les fêtes, les mariages, les cousinades et tous les évènements familiaux. Demandez aux anciens, recherchez des coupures de journaux, des cartes postales, des lettres, carnets de voyage, journaux intimes, journaux de caisse, journaux de bord, toutes traces de vos ancêtres. Votre histoire prendra les couleurs de votre vie et ces indices matériels illustreront à merveille votre voyage dans le temps. Et pourquoi ne pas en faire un cahier spécial ?

Installez-vous sur la couette et regardez des albums photos avec vos enfants. Racontez-leur vos souvenirs d’enfance, de jeunesse, votre scolarité, vos copains, vos anniversaires, vos jeux, la rencontre de papa et maman, les vacances, etc.

Ces moments forts et intimes avec vos enfants sont un grand bonheur.

Fabriquez votre arbre généalogique. Ne vous en privez pas !

Comment s’y prendre ? Pour vous facilitez la mise en oeuvre de ce beau projet vous pouvez télécharger notre colombe.

colombe 

 Tout d’abord imprimer le PDF de préférence sur un papier un peu épais type canson.

Découper la colombe et la plume pour servir de gabarit. Reproduire sur un papier fantaisie si possible un peu épais colombe et plusieurs plumes.

Ecrire sur les plumes  nom, prénom ou coller une  photo.

Sur la queue prénom de l’enfant (et de ses frères et soeurs). Sur l’aile de droite Maman et sa famille et sur l’aile de gauche Papa et les siens ou vice-versa.

Pour compléter au fur à et à mesure de vos découvertes… et des naissances , vous pourrez ajouter des plumes à votre colombe.

Si vous préférez des modèles plus classiques on trouve de très nombreux modèles sur le net.